Les mots

Publié le par Alfrédine Chope

Vermeer-lettre.jpg

Il y a des mots, qu’on n’ose avouer

Et ceux qu’ardemment on espère

Et puis ceux de certaines vipères

Et bien des mots, donnant à se vouer

 

Mais il n’y a jamais assez de mots

Le croit-on parfois, pour lui plaire

Alors dans le mutisme, se complaire

Peinant que l’autre devine nos maux

 

Mais quand il est question du cœur

Plus de place aux petites devinettes

Seuls ces mots-là, feront place nette

 

Et l’âme et la raison, alors en chœur

Chanteront ces mots doux et honnêtes

Glissant vers l’autre, tels une dodinette

 

Alfrédine Chope

Le 18/05/2010

Publié dans Inclassable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> Les mots qui font bonheur sortent de la bouche d'une fleur, et les morts qui blessent, sont toujours d'une bouche d'une vipère, beau partage, bises<br /> <br /> <br />
Répondre