Mon coeur en hiver

Publié le par Alfrédine Chope

coeur-neige

 

Au cœur de l’été, j’ai froid comme en hiver

Mon cœur gèle, pris par la tempête de neige

Seule une petite fleur résiste, un perce-neige

Blanche, tel le givre autour, pré jadis si vert.

 

Kidnappant mon âme, la menant en ton palais

De glace, écrin de lumière à magie éphémère

Miroir reflétant toutes les grâces douce-amères

Tout arôme épicé d’hier, là inerte sur mon palais.

 

Rejetée, l’enfant en moi à nouveau abandonnée

Marche, pieds nus dans la neige, sur tes traces ;

Pour grandir, il lui faut ce souffle qui embrasse.

 

J’attends le jour où je pourrais me penser née

Au creux de ton amour, les heures si voraces

Auraient glissé sur moi, ainsi années de grâce.

 

Alfrédine Chope

Le 03/10/2010

Publié dans Poèmes à Proxima

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> Bon weekend, et à très bientôt<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Très triste ce poème comme l'hiver, merci pour ce beau partage, et en cette radiuese journée, je te souhaite une belle journée dorée.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Rassure-toi. Ce poème n'a pas écrit hier ou même avant-hier. Certes, je l'ai bien publié hier, mais je ne me sens pour autant pas dans cet état de désespoir. J'ai repris un peu du poil de la bête<br /> depuis. Je ne cesse jamais de douter de moi, et j'ai toujours du mal à croire que quelqu'un quelque part puisse vouloir de moi, mais je vis tout de même un peu moins sur le mode de l'abandon.<br /> <br /> <br /> Je te souhaite à toi aussi une très belle journée ensoleillée, pleine de sourires. <br /> <br /> <br /> <br />