Traquée

Publié le par Alfrédine Chope

Une frêle gazelle, lève la tête, figée

En état d’alerte maximal, elle trésaille

Le guépard, tapis dans les broussailles

A perçu. Silence, la traque est engagée.

 

D’un bond, elle détale, file, haletante

Mais l’enseignement reçu, son instinct

Lui révèlent sans hésitation, son destin

Mais pour survivre, osera tout, battante.

 

Oeuvrant dans l’ombre, ce chat lucifer

A pris le temps, d’étudier sa victime

Qui n’a ressenti que trop tard, l’intime

 

Présence de celui qui boit la peur enfer

La distance qui les sépare, alors minime

Pupilles dilatées, aux crocs, glisse l’ultime…

 

Alfrédine Chope

Le 18/09/2010

Publié dans Râleuse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> magnifique, tout s'est déroulé devant mes yeux!<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Merci, je suis touchée. C'était exactement, ce que je cherchais.<br /> <br /> <br /> <br />