Miroir, mon miroir...

Publié le par Alfrédine Chope

Les-psys---Estime-de-soi.jpg

 

Je suis la femme coupée en deux, toute duelle

Tel Janus, un visage vers mon angoissant avenir

Et l’autre tourné vers un triste passé à redéfinir

Jamais dans le présent, je ne suis que virtuelle.

 

Même moi je ne peux me regarder, car Gorgone

Je suis, et ainsi me mirer, ferait de moi la statut

De marbre, froid et sec, pauvre insipide substitut

De ma si dérisoire âme, qui résonne, déraisonne.

 

Au moins je n’ai pas à craindre le sort de Narcisse

Dont la malédiction d’Eccho déçue, lui fit, d’amour

Pour son propre reflet, se perdre, au sein de sa cour.

 

Je crève que la séparation de mes mois noircisse

L’ombre de cette angoisse qui plane tel un vautour

Sur cette nouvelle Alfrédine, naissant au petit jour…

 

Your mirror - Simply Red

 

Alfrédine Chope

Le 28/07/2011

Publié dans Alfrédine...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> ce qui est abherant ici c'est de refuser de voir a ce point ! ouvre les yeux !<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Sur quoi???<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> je n'ai jamais parlé de defi à relever.J'ai juste sous entendu que la fascination et l'admiration peuvent aussi suciter la peur<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Il faudrait déjà que je puisse susciter la fascination et l'admiration ! C'est complètement aberrant comme idée ! <br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> désolé pour les multiples fautes je ne suis pas doué avec les claviers. Mais où sont donc passées les bonnes vieilles plumes d'antan?<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> T'inquiètes, BigBen. La cloche a-t-elle sonné?<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> bonjour, je tenais tout d'abord à te dire que tes textes sont toujours aussi merveilleusement écrits. ne te laisse pas abattre. Tu as peur de ne pas être aimée parce certaine personnes t'ont dit<br /> que tu faisais peur ? je pense que ces deux notion ne sont pas incompatible. certains aiment l'orage tout en craignant d'être foudroyé et la passion des serpents n'evite pas la peur de la morsure.<br /> Quand a la gorgone meduse, sa laideur n'est elle pas une punition pour avoir été trop belle ? on ne peux rien voir les yeux fermés.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Ces deux notions ne sont pas incompatibles ?! Attends, un mec que je connais vaguement comme ça de mon ancien club de danse, a eu besoin de 11ans et 4 bières pour réussir à m'adresser la parole<br /> tellement il était terrorisé ! Et c'est pas le premier ! Un très bon pote de mon ancien école de kiné, avec qui je m'entendais vraiment bien à l'école, et que j'ai revu là, au bout de 11ans,<br /> alors qu'on s'était perdu de vue, a flippé mais comme j'ai rarement vue de ma vie qqun flippé pour un malentendu stupide. Et je peux te dire que ça m'a demandé de sortir mes bouquins de psy, pour<br /> bien réfléchir comment m'y prendre, pour essayer de trouver les bons mots qui avaient une chance de l'anxiolyser. A priori, ça semble tenir pour l'instant, mais pour combien de temps? Je<br /> terrorise les foules, y compris d'anciens bons potes !! Ca me semble difficile de me faire aimer dans ces conditions?! Et l'idée même d'être un défi à relever, j'aime pas trop. Je ne suis pas un<br /> trophée à ramener à la maison.<br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> Bonsoir Alfrédine,<br /> Lorsque tu as créé ton blog, je suis venue te saluer. Ce que je lis est toujours aussi bien écrit et rempli de peine aussi. En voyageant de blog en blog, si l'on ne console pas sa propre tristesse<br /> au désarroi des autres, au moins, on les comprend. C'est mon cas... Bon courage Alfrédine, Bisou, Valdy<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Merci à toi et à Dan aussi. Mes amitiés à vous.<br /> <br /> <br /> <br />